Accueil Actu Télé

Misha et les loups, trop miraculeux pour être vrai

Misha Defonseca disait avoir vécu une histoire exceptionnelle... totalement fausse !

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Voici l’histoire d’une supercherie littéraire mais plus encore d’un gros mensonge. L’histoire de Misha Defonseca, née Monique De Wael en 1937 dans une famille catholique d’Etterbeek. Elle a sept ans lorsque ses parents sont arrêtés et déportés par les nazis. Elle s’enfuit, n’hésitant pas à entreprendre un long voyage à travers les forêts d’Europe de l’Est, seule et à pied. Quelque 3.000 km parcourus avec l’aide d’une meute de loups. Incroyable… mais faux. Émue au plus haut point par cette extraordinaire épopée, une petite éditrice américaine, Jane Daniel, décide de publier son récit révélé à la fin des années 90, longtemps après les faits. Elle y croit dur comme fer. Elle se sent en devoir de faire connaître cet épisode. Le livre, au départ, reste assez confidentiel. Il va trouver un plus large écho de l’autre côté de l’Atlantique. La machine s’emballe : les éditeurs européens (dont Robert Laffont en français) s’y intéressent à leur tour, avant un retour vers les studios Disney. Et pour cause !

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs