Adele obtient de Spotify que la plateforme remette les chansons de son album dans l’ordre

Isopix
Isopix

La demande pourrait sembler anecdotique mais elle est essentielle pour la plupart des artistes. Adele a ainsi demandé à la plateforme de streaming Spotify que les chansons de son album soient mises dans l’ordre initial et que le mode de lecture soit « par défaut » et non « aléatoire ». Cette décision s’applique à tous les albums sur la plateforme.

Les abonnés Premium ont donc automatiquement depuis dimanche dernier, la lecture des morceaux dans l’ordre et devront choisir eux-mêmes la fonction « shuffle » (aléatoire), une fois les morceaux lancés. Spotify explique à l’AFP : « Comme l’a dit Adele, nous sommes heureux d’annoncer que nous avons lancé un nouveau service Premium, longtemps réclamé par les artistes et les utilisateurs, qui fait de la fonction « lecture » le bouton par défaut sur tous les albums. Ceux qui voudraient toujours lire un album de manière aléatoire peuvent se rendre sur la vue « lecture en cours » et sélectionner le bouton aléatoire ».

« Ma seule demande pour notre industrie »

Cette décision est une petite victoire pour Adele qui vient de sortir son album « 30 » vendredi dernier et signe son retour après six ans d’absence. Son album fut largement applaudi par le public. Dans un post sur Twitter, la jeune femme écrit : « C’était la seule demande que j’avais pour notre industrie en perpétuel mouvement ! » et ajoute : « Nous ne mettons pas tant de soin et de réflexion dans la liste des titres sans raison. Notre musique raconte une histoire et nos histoires doivent être écoutées comme nous les avons pensées. Merci Spotify d’avoir écouté ». En effet, dans l’histoire de la musique, nombreux sont les albums qui révèlent toute leur portée lorsqu’ils sont écoutés dans l’ordre.

Le retour d’Adele

Dans son dernier album, la chanteuse partage des moments de vie. Elle aborde notamment son divorce et ses conséquences sur sa vie et celle de son fils. En octobre, le single « Easy on me » a atteint plus de 24 millions d’écoutes au Royaume-Uni la première semaine, battant le record du morceau le plus écouté dans le pays à sa sortie.

 
  • Les traces de la «Belgique nazie»

    L’ombre de Hitler plane toujours sur la Belgique...

    Plus de 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, notre pays cache encore des histoires secrètes liées à l’occupation allemande.