Véronique Genest provoque un tollé en comparant la 3e dose de vaccin à un viol

belgaimage-175838210-full
BelgaImage

Plutôt habituée aux polémiques sur la Toile, Véronique Genest a provoqué un nouveau tollé sur les réseaux sociaux dimanche soir. L’actrice, notamment connue pour son rôle de Julie Lescaut, s’est fendue d’un tweet sur la vaccination anti-Covid et la troisième dose indispensable en France pour conserver un pass sanitaire valide.

Un pas de trop dans la gestion de la crise sanitaire selon Véronique Genest, pour qui cette troisième dose est une obligation vaccinale masquée. Avec ça, « j’ai eu le sentiment d’un viol dont on ne veut pas prendre la plainte », a carrément écrit l’actrice sur Twitter. Avant d’aller plus loin dans ses propos : « Avec la troisième dose sous peine de perdre son pass et de ne pas pouvoir travailler, j’ai l’impression d’être victime d’une tournante ».

Des propos polémiques qui ont suscité rapidement un tollé sur les réseaux sociaux, les internautes trouvant aberrant de comparer un fait grave comme le viol au vaccin anti-Covid. « Vous n’avez pas honte ? », « Ce tweet est abject », « Vous ne devez pas savoir ce qu’est un viol », peut-on lire entre autres dans les commentaires.

 
  • Les traces de la «Belgique nazie»

    L’ombre de Hitler plane toujours sur la Belgique...

    Plus de 75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, notre pays cache encore des histoires secrètes liées à l’occupation allemande.