Accueil Actu Soirmag

Fini les cow-boys et les Indiens au Buffalo Grill (vidéo)

La chaîne de restaurations a décidé renouveler son identité et de partir sur une ambiance « House of BBQ ».

Temps de lecture: 2 min

Bufallo Grill change d’identité visuelle. Après 40 ans dans une ambiance Far West, avec les cow-boys et les Indiens, la chaîne de restauration fondée en 1980 par Christian Picart cherche à se renouveler. Le thème sera toujours inspiré de l’Amérique mais plus pour ses barbecues. Ainsi les Buffalo Grills veulent une ambiance « House of BBQ ».

Dans un spot publicitaire de l’agence Marcel, Buffalo Grill met en avant le gérant d’un restaurant de la chaîne en train de transformer la décoration du lieu. À chacune de ses initiatives, tour à tour un Indien et un cow-boy le regardent avec désapprobation. Finalement, vient le moment de s’en aller pour de bon et sur le dernier plan du spot publicitaire, l’Indien et le cow-boy repartent avec une énorme statue du bison. Buffalo Grill veut faire passer son message : «  Bye bye far west, nouvelle déco, nouvelle ambiance, on a hâte de vous accueillir  ».

Les nouveaux aménagements se veulent plus sobres, dans une ambiance « House of Barbecue », alliant le bois et le métal pour le mobilier. Un renouveau qui devrait plaire, après 40 ans de Far West. Eh bien non  ! les habitués ne semblent pas si convaincus. Sur Twitter, les commentaires traduisent la tristesse des consommateurs de voir les décors ainsi partir. Un internaute déclare même : « Ainsi s’éteint la lumière des zones commerciales de province ». D’autres internautes sont cependant ravis de voir que le restaurant fait peau neuve, et écrivent : «  Très bonne décision je trouve, je pense que j’irai manger plus souvent là-bas. Je dois avouer que je trouvais l’ancienne ambiance plutôt ringarde et que ce changement d’identité me plaît vraiment  ».

La chaîne de restauration rassure, seulement la décoration change mais les menus et les animations seront toujours présents, pas d’inquiétudes. De même pour le nom « Buffalo Grill » qui ne change pas. Cette remise à neuf arrive après des mois très difficiles pour l’enseigne. BFMTV rapportait que la chaîne avait enregistré un recul de 40 % de son chiffre d’affaires en 2020. Ces modernisations des restaurants devraient coûter 80 millions d’euros.

 
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une