Cinq ans après avoir acheté une maison, il découvre qu’elle appartient en partie à sa voisine

belgaimage-169218384-full
BelgaImage

Voilà une histoire insensée relayée par nos confrères de SudInfo. Michel et Laurence, habitants de la commune de Hensies (Hainaut), viennent de découvrir que deux pièces de leur maison, achetées en 2016, ne leur appartiennent en réalité pas. Une chambre et leur grenier sont en effet la propriété de lavoisine. Une information que Michel et son épouse n’ont jamais sue.

Le couple, qui souhaite à présent vendre sa maison, se retrouve dans une situation bien compliquée. « Ça n’a pas du tout été mentionné par les notaires lors de la signature de l’acte, sinon je n’aurais pas signé », déplore aujourd’hui l’habitant de Hensies. Lorsqu’il a acheté la maison, l’annonce mentionnait quatre pièces à l’étage, dont un grenier aménageable. En cinq ans, Michel a rénové les lieux et donc investi pas mal d’argent dans les deux pièces qui appartiennent à sa voisine.

Il espère donc pouvoir s’arranger à l’amiable avec cette dernière. Sinon, il entamera une action en justice.

 
  • François Chladiuk (à gauche) en compagnie de Walter Littlemoon venu tout spécialement à Lyon pour l’inauguration de l’expo.

    François Chladiuk, l’ami des Sioux

    Ce Belge possède une exceptionnelle collection de pièces indiennes historiques, exposée actuellement dans un musée de Lyon.

  • La fashion victim porte des vêtements à la mode, même s’ils ne sont pas beaux, accumule souvent de manière compulsive des articles et peut aller au contraire de la saison.

    De la fashion victim au feutre

    Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

  • Face aux témoignage, Éliane Deschamps a toujours nié les accusations d’emprise.

    La gouroue qui voyait la Vierge

    En France, Éliane Deschamps se retrouve devant la justice pour abus de faiblesse. Elle a martyrisé les adeptes du groupe « Amour et miséricorde ».