Accueil Actu Soirmag

Des journalistes de BFMTV et des photoreporters essuient des coups de feu en Martinique (vidéo)

Les journalistes et les photographes couvraient les événements alors que la Martinique instaure de nouveau un couvre-feu.

Temps de lecture: 2 min

La Martinique applique de nouveau un couvre-feu dès 19 heures depuis jeudi 25 novembre. Plusieurs journalistes étaient présents à Fort-de-France pour couvrir les événements. Les rues de la ville étaient pourtant vides, mais quelques éléments témoignaient tout de même des violences encore présentes.

Alors que les journalistes filmaient un barrage en feu installé en travers d’une route, ils ont été visés par des tirs à balles réelles. BFMTV rapporte qu’aucun des journalistes sur place n’a été touché. Plusieurs journalistes étaient sur place dont Maureen Lehoux et Julien Taureau de BFMTV, Loïc Venance, photographe à l’AFP et Raphaël Lafargue, photojournaliste pour Abaca Press.

BFMTV partage la vidéo prise au moment des coups de feu. Il semblerait que deux hommes à moto avaient remarqué la présence des journalistes sur le terrain. Les hommes, à une vingtaine de mètres des journalistes ont alors commencé à sortir leurs armes et à tirer. Plusieurs détonations sont entendues. Les journalistes se sont mis à l’abri dans leur véhicule, l’un d’eux demande au conducteur de se rapprocher du barrage pour s’éloigner. Ils n’ont finalement pas été suivis.

L’annonce de ces coups de feu a provoqué des réactions. Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal a déclaré : « Je veux leur rendre hommage, on ne peut pas accepter en France (…) que des journalistes soient pris pour cible quand ils font leur travail, quand ils se retrouvent à essuyer des tirs à balle réelle. c’est totalement inacceptable (…) Évidemment fermeté absolue face à ces situations ».

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une