Accueil Actu Soirmag

La santé, le premier critère de bonheur

La sécurité financière et la famille complètent le podium des raisons d’être heureux. L’épanouissement au travail est loin derrière.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 4 min

Le sondage « Soir mag »/Dedicated nous en apprend beaucoup sur les éléments qui contribuent le plus à notre bonheur. Et la crise sanitaire n’est sans doute pas étrangère au premier facteur mis en avant : la santé. Pour 86 % des Belges, être en bonne santé est la toute première raison d’être heureux. Elle est numéro 1 partout, dans toutes les catégories sociales, toutes les tranches d’âge, toutes les régions. Les femmes (89 %) et les plus âgés (88 %) y sont tout particulièrement attentifs. La sécurité financière arrive en seconde position, l’argent ne se trouvant lui qu’en huitième position, une preuve que nos concitoyens font une distinction entre des revenus qui les mettent suffisamment à l’abri des ennuis et le fait d’avoir beaucoup de sous ! La famille complète le podium, devant les amis, la sécurité au sens propre ou les relations avec son partenaire. Intéressant de constater que l’épanouissement au travail et l’entente avec ses collègues de bureau ou d’usine n’arrivent qu’en milieu de classement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs