Accueil Culture

Jean-Pierre Jeunet: «Amélie a touché la fibre de midinette en chacun de nous»

Succès phénoménal, auréolé de nombreux prix, vu par des millions de spectateurs dans le monde entier, « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » ressort en salles pour ses vingt ans.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 4 min

M. Jeunet, comment expliquez-vous que votre film a enchanté, et continue d’enchanter, des générations entières ?

Cela me ravit surtout ! Qu’il remplisse encore des salles aujourd’hui me réjouit. Je pense que si Amélie a connu un tel succès, c’est parce qu’elle a touché la fibre de midinette en chacun de nous (sourire). Elle fait le bien et ne demande rien en échange, elle valorise les petits plaisirs de la vie : plonger sa main dans un sac de grain, craquer la croûte d’une crème brûlée… Et puis, le film a révélé une actrice fantastique, il y a la B.O. de Yann Tiersen… Tous ces éléments ont contribué à son succès. À l’époque, on ne parlait pas encore de « feel good movie », mais c’est exactement ce dont il s’agit !

Vous arrive-t-il de le revoir ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs