Accueil Édito

Le bel avenir du livre

L’édito de Marc Pasteger.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

Au sein du monde culturel malmené par la crise sanitaire et ceux qui la gèrent, il n’y a pas que des victimes. Le livre se porte très bien, de façon même inespérée en comparaison d’une époque récente. On sait qu’en Belgique et plus encore en France, les librairies ont été un temps fermées. En cette fin 2021, le secteur affiche une santé exceptionnelle. Comparés à ceux de 2020, les chiffres sont excellents, mais face à une période atypique, évidemment non représentatifs. En revanche, selon Vincent Montagne, président du Syndicat national de l’édition (français), s’exprimant dans « Le Figaro » : « En 2021, le secteur devrait croître de 19 % par rapport à ses niveaux de 2019, du jamais vu depuis des années. » Ceux qui relativisaient les statistiques en expliquant que le livre avait bénéficié momentanément d’un report d’activités culturelles en rade se sont trompés sur le caractère du phénomène : il dure.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs