Accueil Culture Livres

Histoire de réveillon: une maîtresse encombrante

Dans son dernier livre, « Les douze coups de minuit » (Weyrich), Marc Pasteger raconte des histoires vraies et variées ayant, à leur manière, marqué la période des fêtes. Extrait.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 5 min

Le 31 décembre 1992, James et Mary Wilson, 50 ans, londoniens depuis toujours, passeront d’une année à l’autre dans leur maison de campagne, située à une soixantaine de kilomètres de la capitale. Ils partageront le réveillon avec William, leur fils, 27 ans, largué six mois plutôt par sa petite amie, et qui ne s’en remet pas. Heureusement qu’il aime son boulot d’avocat dans lequel il s’est dès lors jeté corps et âme. Il a à peine vu arriver la Saint-Sylvestre. Ayant décliné les invitations de quelques amis avec une formule classique : « Le cœur n’y est pas », il s’est résolu à suivre les plans de papa et maman.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs