Accueil Argent

La hausse de l’immobilier ralentit

Le prix d’une maison en Belgique a continué à grimper l’an passé. Mais une catégorie de biens, les moins chers, a reculé.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 3 min

L’an dernier, les acheteurs ont payé en moyenne 297.661 euros pour une maison en Belgique, soit +7,5 % de plus qu’en 2020. En excluant l’inflation de 2,9 %, les prix de l’immobilier ont augmenté en moyenne de 4,6 %, ce qui représente 13.000 euros de plus. Voilà une nouvelle évolution à la hausse du marché de l’immobilier, constatée par la Fédération des notaires. Un grand classique désormais. Mais, nouveauté en 2021 : les biens les moins chers ont commencé à baisser. C’est assez logique au final : si les plus riches trouvent toujours les moyens de payer leur immobilier un peu plus cher, les moins riches, aux moyens limités, ne peuvent pas accéder à des biens trop chers, qui ont fini par baisser. Cette tendance s’est marquée durant les trois derniers mois de l’année, dans la catégorie des biens jusqu’à 300.000 euros. Les années précédentes, ce segment avait toujours connu une augmentation de prix.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Argent

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs