Accueil Actu Soirmag

Caroline Kennedy, la mort en héritage

À 64 ans, la fille de John F. Kennedy vient d’être nommée ambassadrice des États-Unis en Australie. La suite logique d’une vie menée entre politique et tragédies.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

En décembre dernier, près de 60 ans après l’assassinat de son père à Dallas, Caroline Kennedy a été nommée par Joe Biden ambassadrice des États-Unis en Australie. Une consécration pour cette femme discrète dont la vie aura été semée de tragédies et qui est à ce jour la dernière rescapée de la « malédiction des Kennedy ».

Avant d’être cette sexagénaire digne et souriante qui prêtera prochainement serment, si toutefois le Sénat américain valide sa nomination en tant qu’ambassadrice, Caroline Kennedy aura été une petite fille au sourire mutin que l’Amérique découvre cachée sous le bureau de son président de père.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs