Accueil Actu Soirmag

En France, le Parti de la Bière a organisé son premier meeting politique

Le Parti de la Bière compte bien se faire une place en politique pour revaloriser la bière en France.

Temps de lecture: 2 min

Alors que la course s’engage en France pour les élections présidentielles, un parti sort du lot et revendique ses futurs électeurs. Vendredi 21 janvier, les premiers membres du Parti de la Bière se sont retrouvés pour lancer le premier meeting politique du parti. Dans les locaux de la brasserie du Causse en Corrèze, s’est établi le siège social du parti. Sa présidente, Virginie Maréchale interviewée par France 3 Nouvelle-Acquitaine a défendu les valeurs de son parti : « Nous voulons promouvoir l’art de la bière artisanale. Ça veut dire développer la production de houblon, les malteries, les circuits courts, les producteurs locaux ».

Après ce premier rassemblement, le Parti de la Bière annonce qu’il tiendra des réunions hebdomadaires les vendredis. Ce sont aussi des motivations pratiques qui ont lancé la création du parti : « Il y a moins de restrictions pour les rassemblements avec un parti plutôt qu’avec une association » admet Virginie Maréchale. Enfin, la présidente du parti glisse qu’il est très probable que des candidats se présentent aux prochaines élections. Officiellement, le parti a été crée le 4 janvier dernier en Corrèze.

Comme le rappelle le Huffpost, le Parti de la Bière n’est pas tout à fait le premier du genre. En Autriche déjà, un Parti de la Bière a été créé et a revendiqué sa « bièrocratie ». En 2020, le parti a tout de même récolté quelque 2 % des voix dans le Land de Vienne.

Cette initiative française est d’autant plus surprenant que la France est en réalité le dernier pays d’Europe en termes de consommation de bière, avec une trentaine de litres de bière consommé en moyenne par Français. Pour le moment, 63 personnes suivent la page Facebook.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une