Accueil Soirmag Histoire

Il était une fois le Petit Prince (3): St-Ex, star mondiale

L’écrivain voyageur plane haut dans la popularité. Il a conquis la planète entière.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

On lui a érigé une plaque commémorative au Panthéon. L’aéroport de Lyon porte son nom. Un astéroïde a été baptisé Saint-Ex. Plus de 400 écoles en France s’appellent Saint-Exupéry et quelques-unes en Belgique. Il a figuré sur les billets de 50 FF émis par la Banque de France. En lui, on célèbre l’homme de sciences, le pilote pétri de bravoure, le romancier sorti des nuages, sorte de Thomas Pesquet avant la lettre. Mais aussi le papa du « Petit Prince » avec sa rose (son épouse Consuelo), le renard, le désert, ses vagues de dunes et sa portée métaphysique. « On ne voit bien qu’avec le cœur, l’essentiel est invisible pour les yeux », la phrase reste gravée comme un appel aux grands sentiments.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Nadar, touche-à-tout, bon en tout

Colosse efflanqué, coiffé d’une tignasse couleur de feu, Félix Nadar sévit encore dans les mémoires efficaces comme l’un des plus grands photographes du XIXe siècle.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs