Accueil Argent

Payer par carte ne doit rien vous coûter

La pratique, illégale, de certains commerçants existe toujours, principalement en ligne. Voici comment se défendre.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 3 min

La loi belge est claire : depuis le 9 août 2018, il est interdit aux commerçants de demander un supplément aux clients qui payent par carte, par virement ou par domiciliation. Pour être précis, un commerçant peut encore seulement refuser d’être payé avec une carte si le montant des achats est trop faible, à condition que cela soit clairement indiqué dans le magasin. Mais il ne peut donc plus vous compter un supplément, même si, lui, s’expose à des frais (la location d’un terminal Bancontact, par exemple, coûte entre 25 et 50 euros par mois, plus un prélèvement par transaction, généralement entre 7 et 20 cents pour des paiements de plus de 10 euros).

Cette pratique du supplément a pratiquement complètement disparu de nos magasins physiques, mais elle s’est déplacée sur les sites de vente en ligne. Où elle est tout autant illégale. C’est ce qui ressort d’une enquête de l’Inspection économique : près de 6 sites sur 10 contrôlés en 2021 étaient fautifs.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Argent

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs