Accueil Soirmag Histoire

Curieuses histoires de la propreté

Avec son dernier ouvrage, « Curieuses histoires de la propreté », Martine Magnin – l’auteure des « Petites histoires de la mode » – est revenue à l’essentiel.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Force est de constater que les soins du corps et le nettoyage des lieux de vie n’ont pas toujours eu l’importance qu’on leur accorde aujourd’hui. Autres temps, autres lieux, autres mœurs… En découvrant ce livre, on s’aperçoit que l’histoire de la propreté n’est linéaire ni dans le temps ni dans l’espace. Sept siècles avant J.-C., les Romains adoraient déjà prendre leur bain et disposaient non seulement d’un réseau d’égouts, mais aussi d’aqueducs qui acheminaient l’eau en provenance de nombreuses sources jusqu’aux 600 fontaines publiques que Rome mettait à disposition de ses habitants. « On estime d’ailleurs que la consommation quotidienne d’eau par habitant, dans la Rome antique, s’élevait à 1.000 litres ! Soit cinq fois plus que la consommation d’un Français à l’heure actuelle ! », écrit Martine Magnin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Nadar, touche-à-tout, bon en tout

Colosse efflanqué, coiffé d’une tignasse couleur de feu, Félix Nadar sévit encore dans les mémoires efficaces comme l’un des plus grands photographes du XIXe siècle.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs