Accueil Actu Soirmag

En fuite sur 130 km sur trois départements, les gendarmes lui crèvent les pneus au péage

La course-poursuite a eu lieu en France entre Blois et Saint-Arnoult-en-Yvelines. Le chauffard était alcoolisé.

Temps de lecture: 2 min

Sur trois départements, un chauffard de 50 ans et alcoolisé a été coursé par les forces de l’ordre. La course a commencé à Blois pour se terminer au péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, 130 km plus loin. L’homme au volant venait de voler un véhicule utilitaire à Blois dans le Loir-et-Cher et a refusé de se rendre aux forces de l’ordre puis s’est mis en fuite.

C’est finalement grâce à un guet-apens tendu par les gendarmes que le chauffard a été stoppé. Il s’est retrouvé dans un piège en entonnoir, le forçant à foncer dans l’une des barrières du péage. Un hélicoptère était mobilisé pour surveiller sa trajectoire.

Dans la course-poursuite, le chauffard a percuté un autre véhicule sans faire de blessés ni de dégâts, rapporte Le Parisien. « Il a percuté la barrière à toute vitesse, c’était impressionnant (…) Nous avons mis en place un dispositif que l’on appelle la technique de l’entonnoir pour le forcer à passer par une voie derrière laquelle des gendarmes étaient cachés. Il a percuté la barrière à toute vitesse, c’était impressionnant » assure une source proche de l’affaire au journal français.

Les gendarmes ont lancé sur la voie un stop stick, c’est-à-dire une ligne de picot qui fait exploser les pneus de la voiture. Cependant, deux autres voitures se sont fait prendre dans le piège et ont vu leurs pneus crevés eux aussi mais sans provoquer de dégâts physiques. Le Parisien rappelle que ce genre de méthode pour arrêter un fuyard sur la route est très réglementé pour justement éviter les accidents collatéraux.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une