Accueil Soirmag Royal

Elizabeth zappe le Parlement mais rit au concours hippique, quelques jours plus tard: que manigance-t-elle?

La reine Elizabeth était « trop malade » pour se montrer au Parlement mais elle était bien présente vendredi 13 mai pour assister au Royal Windsor Horse Show, un concours hippique près de chez elle. Souriante, elle paraissait bien plus en forme qu'elle ne l'a été depuis des années.

Temps de lecture: 2 min

La semaine passée, la souveraine de 96 ans n'avait pas assisté à l'ouverture du Parlement. Des raisons de santé avaient été évoquées. Elle avait laissé son fils Charles discourir à sa place. La voyant aussi en forme quelques jours plus tard, la presse britannique s'interroge: que manigance Elizabeth ?

Selon plusieurs experts royaux, Elizabeth, en se faisant porter pâle au Parlement, a voulu « donner une chance » à son fils. Elle veut que les Britanniques s'habituent à lui, avant qu'il ne soit officiellement souverain. Un sondage réalisé la semaine dernière révèle que seuls 36% des Britanniques pensent que Charles fera un bon roi. Il est temps de remonter la barre.

La présence de Charles au Parlement est donc « une danse minutieusement chorégraphiée par la monarque en personne », selon le Times. Selon une source proche de la famille royale, il s'agissait « de la bande-annonce ». « Faire lire le discours par son héritier est une décision très consciente de sa part. Cela permet de cimenter dans l'esprit des gens qu'il va bientôt prendre le rôle de Roi. Clignez des yeux et vous ne pourrez pas faire la différence entre mardi et le moment où il lira pour la première fois son discours en tant que Roi. »

La mort d'Elizabeth provoquera un grand bouleversement au Royaume-Uni. Pour 64 millins de personnes en Angleterre, elle est la seule monarque qu'ils aient connue. Elle sait que faciliter la tâche de Charles est l'un de ses derniers devoirs de Reine. Elle s'y attelle dès à présent.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une