Accueil Soirmag Histoire

Coup de neuf pour le château de Gaasbeek

Injustement méconnue des Bruxellois et Wallons, la demeure néo-Renaissance de la « marquise rouge » subit une impressionnante restauration pour une réouverture en 2023.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Septembre 2020. Pour la première fois en l’espace d’un petit siècle, le château de Gaasbeek fermait ses portes au public. Pour la bonne cause : il s’agissait d’offrir à ce château médiéval, blotti au cœur des collines du Pajottenland, à la sortie de Bruxelles, une seconde jeunesse – ou plutôt, une nouvelle jeunesse. Car ce n’est pas la première fois que le bâtiment, dont la pose des pierres initiales remonte aux alentours de l’an 1240, connaît un relooking. Le premier château, de nature militaire, appartenait aux seigneurs de Louvain ; il fut rasé par les Bruxellois suite à un conflit politique. Au cours des siècles suivants, l’édifice renaîtra de ses cendres et connaîtra de nombreux développements : les seigneurs successifs le modifieront selon leurs goûts, laissant la place au luxe et à la splendeur. La forteresse stratégique était devenue une spacieuse maison de campagne.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Nadar, touche-à-tout, bon en tout

Colosse efflanqué, coiffé d’une tignasse couleur de feu, Félix Nadar sévit encore dans les mémoires efficaces comme l’un des plus grands photographes du XIXe siècle.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs