Accueil Air de familles

Air de familles: se séparer de son enfant

Cette décision n’est évidemment pas à prendre à la légère.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La grossesse est généralement un événement heureux. Mais parfois, ce n’est pas le cas au point que la future maman ou les futurs parents songent à se séparer de leur enfant. Cette décision n’est évidemment pas à prendre à la légère. Le ou les parents qui envisagent cette éventualité doivent se faire accompagner par des professionnels. Les équipes d’ONE Adoption sont là pour ça. Les parents pourront rencontrer un travailleur psychosocial qui les aidera à y voir plus clair. L’idéal est que cette rencontre ait lieu le plus tôt possible, même si l’enfant n’est pas encore né. Bien sûr, les parents décideront seuls de ce qui semble être la meilleure solution pour eux et pour l’enfant, et pourront changer d’avis à tout moment. Un parent qui souhaite confier son enfant à l’adoption doit disposer d’un temps de réflexion de deux mois minimum à partir de la naissance de l’enfant avant de confirmer sa décision, c’est ce que prévoit la loi belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Air de familles

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs