Accueil Carte verte

Vos plantes ont besoin d’eau

Sans cette précieuse ressource, pas de vie. Ne la gaspillez pas et installez des récupérateurs d’eau de pluie.

Temps de lecture: 3 min

Au jardin

– Ne laissez pas vos plantes avoir soif, aidez-les plutôt en adoptant cette nouvelle maxime : « Un bon paillage vaut 2 arrosages » !

– Les azalées et les rhododendrons terminent leur floraison. Il suffit d’enlever les fleurs fanées sans blesser les jeunes feuilles qui arrivent par-dessous. Le rhododendron supporte assez mal la taille, mais s’il vous faut le rajeunir, c’est le meilleur moment pour le faire.

Arbres fruitiers :

Si vous avez planté de jeunes spécimens au printemps, n’oubliez pas de les arroser copieusement 1x/semaine quand le temps est sec.

Les pièges à phéromones doivent être rechargés pour capturer les carpocapses, mouches et autres indésirables qui pourraient nuire à la récolte.

Au potager

– Elles sont là en nombre dès que la météo est à la pluie : les limaces… Ne les perdez pas de vue, c’est fou ce qu’elles peuvent faire comme ravages en une nuit !

Depuis que j’ai commencé les repiquages (haricot, choux divers) en pleine terre, c’est la chasse à la limace (et à la grimace…) tous les matins, et je peux vous dire que la récolte est fructueuse malgré la couche de broyat de thuya qui a pourtant été très copieusement distribuée tout autour du potager et de chaque carré. Je comprends mieux à présent les lamentations de nombreux jardiniers… À ce propos, il n’y a pas à dire, les potagers surélevés, c’est une vraie solution !

Faites-moi plaisir : bannissez à jamais les granules bleues, elles tuent non seulement les limaces mais aussi tous leurs prédateurs…

– Préparez-vous, les premiers fruits seront bientôt mûrs. Les groseilles et les fraises commencent à rougir ; mais les oiseaux aussi en raffolent ! Il paraît qu’ils ne vont pas là où il y a du bleu.

Pour limiter leur maraudage, une astuce parfaitement inoffensive pour eux : découpez des lanières dans un sac-poubelle bleu et nouez-les dans les branches. Une solution douce pour protéger vos délicieuses gourmandises…

Belgaimage
Belgaimage

Sur le balcon

– Comment rempoter un buis en pot ?

Faites-le tremper au préalable.

Prenez un pot troué (pour le drainage) plus grand d’une taille que le précédent ; déposez une couche de billes d’argile dans le fond. Si vous en avez, posez un géotextile par-dessus (ceci évite que les billes se mélangent avec le terreau).

Mettez quelques poignées de terreau universel et installez le buis. Comblez de terre jusqu’à 2 cm du bord du pot (pour les arrosages) ; pour une finition soignée, dispersez une nouvelle couche de billes d’argile sur toute la surface, ceci va en outre garder l’humidité.

Profitez-en pour lui faire une petite coupe maison et lui conserver une belle forme.

Apportez-lui de temps en temps de l’engrais spécial buis ; arrosez-le régulièrement, sinon il se desséchera facilement et finira par jaunir. Ne pas laisser d’eau stagnante dans la soucoupe.

Exposition : soleil, mi-ombre.

Belgaimage
Belgaimage

Aussi en Carte verte

Voir plus d'articles

À la Une