Accueil Soirmag Histoire

Petites histoires de la mode (41): du tee-shirt au maillot de corps

Dans un livre aussi dense qu’une garde-robe qui déborde, Martine Magnin et Mathilde de Jamblinne nous parlent chiffons avec passion. Extraits.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Au XIXe siècle, la chemise de corps était un sous-vêtement en tissu de coton fin, à manches courtes et à ras du cou, porté à même la peau. Elle était portée sous le bleu de travail. Le tee-shirt en maille de coton en a repris le concept et s’est d’abord appelé chemise américaine. Les tee-shirts de grandes tailles, XL ou XXL, sont souvent utilisés comme tenues pour dormir, moins conventionnelles et plus décontractées que les chemises de nuit traditionnelles. Actuellement, un tee-shirt (ou t-shirt) est un maillot de corps qui doit son nom à sa forme en T, sans col et initialement à manches courtes, mais éventuellement à manches longues, à capuche ou à col roulé. Il est fabriqué en tissu maillé, en général en coton ou en fibres polyester. Le tee-shirt était originellement porté comme sous-vêtement, mais il est désormais employé comme un vêtement à part entière, marquant la décontraction de son porteur, particulièrement l’été.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Nadar, touche-à-tout, bon en tout

Colosse efflanqué, coiffé d’une tignasse couleur de feu, Félix Nadar sévit encore dans les mémoires efficaces comme l’un des plus grands photographes du XIXe siècle.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs