Accueil Actu Stars

Jayne Mansfield, une vie à tombeau ouvert

Ce 29 juin, il y a 55 ans que la «Marilyn du pauvre» perdait la tête et la vie dans un tragique accident de voiture.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 5 min

Le 29 juin 1967, la Buick Electra 225 de Jayne Mansfield fonce dans la nuit. Un peu plus tôt dans la soirée, la blonde a quitté Biloxi dans le Mississippi, où elle s’est exhibée dans un cabaret de seconde zone. Elle roule vers un nouvel engagement, pas moins minable. À bord du véhicule, son chauffeur Ronnie Harrison et son petit ami du moment, Sam Brody. Jayne Mansfield est assise à l’avant, entre les deux hommes. Ses trois enfants sont couchés sur la banquette arrière. Ce qui, dans quelques instants, va leur sauver la vie.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs