Accueil Édito

L’été des papillons

L’édito de Benoît Franchimont.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 2 min

Si vous avez la chance d’avoir un jardin ou une terrasse fleurie, faites le test chaque été : comptez les papillons et identifiez-les. Et ne gardez pas vos observations pour vous : participez au recensement organisé une nouvelle fois par l’association Natagora durant tout ce mois de juillet. Pourquoi les papillons ? Ils constituent un véritable baromètre très visible de la biodiversité. Comme la plupart des insectes, les papillons subissent un déclin brutal dans nos régions. Mauvais signe pour notre environnement, car la santé des populations de papillons est un bon indicateur de la richesse ou de la pauvreté du milieu qui les accueille, explique Natagora. Les diverses espèces de papillons dépendent en effet de plantes hôtes, souvent spécifiques à chacun, et leurs différents stades de vie (chenille, chrysalide, imago) nécessitent des habitats adaptés. C’est là que le bât blesse. Comme les autres insectes, les papillons subissent de plein fouet les atteintes portées par l’homme à l’environnement.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs