Accueil

Le Prince Harry gagne un procès en diffamation contre le «Daily Mail» (vidéo)

La Haute Cour de Londres a tranché : certains passages d’un article publié par le tabloïd britannique ont été jugés diffamatoires à l’encontre du Prince Harry, selon Skynews.

Temps de lecture: 3 min

En février dernier, le petit-fils de la reine Elizabeth a entamé des poursuites contre l’un des plus grands groupes de presse britannique, Associated Newspapers. À l’origine de l’article jugé diffamatoire, le « Mail on Sunday », édition dominicale du populaire « Daily Mail ».

Selon la défense du Prince Harry, l’article accusait à tort le duc de Sussex d’avoir « menti », « cyniquement » tenté de manipuler l’opinion et « essayé de garder secret » son recours contre le gouvernement afin d’obtenir une protection policière au Royaume-Uni.

Pour rappel, Harry et son épouse Meghan Markle se sont installés en Californie depuis plusieurs années et ont décidé en 2019 de se mettre en retrait de la famille royale. En conséquence, le couple ne bénéficie plus du droit à une protection policière aux frais du contribuable britannique.

Harry a toutefois proposé de prendre en charge ces frais lorsqu’il se trouve au Royaume-Uni et conteste désormais devant la justice le refus qui lui a été opposé par le ministère de l’Intérieur.

Mais selon le juge Justice Nicklin, l’article du « Daily Mail » laisse penser que le prince a « essayé de tromper le public », ce qui relève bel et bien de la diffamation.

En juin dernier, le prince Harry avait témoigné dans ses déclarations écrites à la cour du mal que lui avait fait cette affaire. Il évoquait alors « une blessure profonde, de l’embarras et une angoisse qui continue ».

Le couple princier en guerre contre la presse à scandale

Ce n’est pas la première fois que le couple s’attaque aux tabloïds et plus particulièrement au « Daily Mail ».

En février 2021, le prince Harry avait remporté un autre procès en diffamation contre le « Mail Online », édition numérique du même tabloïd. Il était insinué dans un article que le prince snobait les Marines. Après sa victoire, Harry avait reversé les dommages et intérêts à la Fondation Invictus Games, créée pour venir en aide aux soldats blessés.

Meghan Markle avait elle aussi fait condamner l’éditeur du « Mail on Sunday » en décembre dernier pour avoir publié une lettre adressée à son père. Elle avait alors célébré une « victoire » contre une presse à sensation « cruelle et mensongère ».

Et régulièrement, le couple multiplie les plaintes contre des médias britanniques pour atteinte à la vie privée de leur famille. Harry, qui tient toujours pour responsables ces mêmes tabloïds de la mort de sa mère, est traumatisé. La princesse Diana, harcelée toute sa vie par les paparazzis, est décédée en 1997 dans un accident de voiture à Paris alors qu’elle était prise en chasse par des photographes.

En 2019, le petit-fils de la reine Elizabeth publie une lettre ouverte à leur attention, témoin du harcèlement subi par sa femme : « ma plus grande peur est que l’histoire se répète. J’ai perdu ma mère et maintenant, je vois ma femme devenir la victime des mêmes forces puissantes », écrit-il.

Sur le même sujet

Aussi en Soirmag

Voir plus d'articles

À la Une