Accueil Édito

L’âge de Monsieur est avancé

L’édito de Marc Pasteger.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 2 min

C’était, en 1987, et très loin de la politique, le joli titre d’un téléfilm de Pierre Étaix avec Nicole Calfan et Jean Carmet. Aujourd’hui, ce pourrait être le résumé du problème majeur de Joe Biden. À 79 ans, le plus vieux président en exercice de l’histoire des États-Unis inquiète. Il montre des signes de grande fatigue qui font les choux gras de la presse, non seulement de l’opposition mais également de son propre camp. Les médias rappellent une chute à vélo, les marches de l’escalier de Air Force One manquées à répétition, la récitation sur prompteur d’un air peu inspiré, etc. Mais il y a pire : les notes d’un conseiller que Biden confond avec le corps d’un discours du genre : « Fin de citation, relire la phrase. » Selon certains observateurs, laisser Biden seul avec quelques journalistes représente un véritable danger, le locataire de la Maison-Blanche étant capable à tout moment de proférer de grosses bourdes. Récemment, il a employé le mot « presidency » au lieu de « pregnancy ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs