Accueil Édito

L’argent du gaz

L’édito de Benoît Franchimont.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef adjoint Temps de lecture: 2 min

La guerre en Ukraine se poursuit inexorablement, avec son lot de crimes et d’exactions. Ici, pas de sang mais une catastrophe sociale à l’horizon. La Russie utilise désormais son gaz comme une arme de guerre, coupant ou réduisant à son gré l’approvisionnement de l’Europe de l’Ouest, de l’Allemagne en particulier. Les sanctions prises contre Poutine et ses oligarques ne semblent pas porter leurs fruits, alors que les mesures de rétorsion du maître du Kremlin font très mal chez nous, directement au sein de la population. Le prix du gaz naturel grimpe, entraînant dans son sillage celui des autres énergies, le mazout ou même le bois. L’hiver prochain mais aussi le suivant déjà s’annoncent compliqués pour les finances de nombreux ménages. Avec le prix des matières premières ou des aliments en constante hausse, c’est même un séisme social qui se profile.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs