Accueil Actu Télé

À la télé ce soir: «Crazy, stupid, love» et «Arnaud Ducret dans tous ses états»

Voici notre sélection de programmes tv pour ce mardi soir.

Temps de lecture: 3 min

Crazy, stupid, love, à 20h15 sur La Une

Le monde de Cal Weaver s'écroule quand sa femme, Emily, lui annonce qu'elle veut divorcer. Se retrouvant seul, ce père désormais célibataire passe ses soirées dans les bars. Jusqu'à sa rencontre avec Jacob Palmer, séducteur invétéré, qui le prend sous son aile et lui donne de précieux conseils...

Arnaud Ducret dans tous ses états, à 21h10 sur TF1

TF1 offre à ses téléspectateurs une soirée événementielle autour d'un artiste : une carte blanche à Arnaud Ducret qui a imaginé et conçu ce show. Une émission totalement inédite et innovante qui mêle à la fois du one-man show et de la fiction dans laquelle les invités se dépassent et nous surprennent. De nombreuses surprises vont se succéder tout au long du programme, un mélange étonnant et détonnant entre des sketchs sur la scène installée sur les plages du Mourillon à Toulon et des fictions parodiques. Arnaud Ducret s'est entouré d'un casting 5 étoiles avec notamment : Élie Semoun, Michaël Youn, Audrey Fleurot, François-Xavier Demaison, Jeff Panacloc, Cartman.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

Eiffel, à 9h40 sur Be1 - Trois étoiles

de Martin Bourboulon (2021)

Écrit par la romancière parisienne Caroline Bongrand, ce biopic très romancé de la fameuse construction qui faillit bien ne jamais atteindre son premier étage, malgré toute la compétence de son ingénieur et architecte, s’attarde sur la personnalité de ce dernier et sa passion aveugle pour une ex devenue l’épouse de son meilleur complice dans le projet ! Le réalisateur nous entraîne loin de ses deux « Maman ou Papa » pour donner à cette reconstitution un panache digne de la concurrence anglo-saxonne.

Burning Casablanca (1re TV), à 20h30 sur Be1 - Deux étoiles

d’Ismael El Iraki (2020)

Également titré « Zanka Contact », ce pseudo-thriller marocain se réclamant du « western-couscous » et du modèle tarantinien se distingue plutôt en tant qu’ersatz de « Sailor et Lula ». Pas si original que ça, mais suffisamment intéressant comme portrait contemporain d’une ville ayant jadis fait fantasmer dans un tout autre contexte.

Fleur de tonnerre, à 20h35 sur La Trois - Deux étoiles

de Stéphanie Pillonca-Kervern (2016)

Le portrait romancé de Hélène Jégado, native du Morbihan, à laquelle la légende attribua une trentaine de meurtres par empoisonnement durant la première moitié du XIXe siècle, ce qui fit d’elle la plus grande « serial killeuse » de l’histoire de France ! La preuve supplémentaire que notre excellente Déborah François ne recule devant aucun sacrifice pour étoffer son répertoire !

Crazy, stupid, love, à 20h15 sur La Une - Une étoile

de Glenn Ficarra et John Requa (2011)

Coaché par Ryan Gosling, Steve Carell – devenu une vraie star aux States – s’offre presque un contre-emploi dans cette comédie sentimentale typiquement américaine gavée de sages coquineries et de bons sentiments évidents.

Le flic de Beverly Hills 3, à 20h15 sur AB3 - Une étoile

de John Landis (1994)

Cette fois, c’est le parc d’attractions de Wonderworld qui sert de terrain d’action au détective Axel Foley, alias Eddie Murphy. Honnête metteur en scène, l’auteur du « Loup-garou de Londres » a fait ce qu’il a pu avec un matériel devenu classique et convenu. Fin définitive de la saga ? Que nenni. Le numéro 4 est enfin en tournage sous la direction du néophyte australien Mark Molloy.

Notre sélection vidéo

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une