Accueil Culture Musique

Ces chansons qui ont changé le monde (9): «God Save The Queen»

En 1977, les Sex Pistols s’en prennent à la Reine autant qu’à l’hymne national et, surtout, se mettent toute l’Angleterre à dos. So shocking !

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Nous sommes en 1977. De l’autre côte de la Manche, l’ambiance est plutôt sinistre et le 25e anniversaire du règne d’Elizabeth II ne modifie pas la donne. Chômage et inflation mènent la danse sur fond de crise pétrolière, tandis que l’IRA continue à faire sentir sa présence plus que menaçante. À Londres, où des quartiers entiers sont plongés dans la misère la plus noire, la créatrice Vivienne Westwood et son fiancé de l’époque, Malcolm McLaren, décident d’ouvrir une boutique de fringues sur King’s Road.

C’est d’ailleurs parmi ses clients que le futur manager opère une sorte de casting. Il finit par rassembler un trio, avec plus de délinquants juvéniles que de vrais mélomanes. Il ne lui manque qu’un chanteur plus allumé que réellement charismatique. Ce sera un certain John Lydon. Lequel aura vite fait de se rebaptiser Johnny Rotten, autrement dit « Johnny Pourri ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Musique

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs