Accueil Actu Soirmag

L’homme qui avait quitté sa femme pour une réfugiée ukrainienne, la quitte à son tour

La relation s’est finie brusquement après quatre mois d’idylle. La police a été impliquée après une violente dispute.

Temps de lecture: 2 min

L’affaire avait fait le tour de la presse britannique. Tony Garnett, un Anglais de 29 ans et son épouse avaient décidé d’accueillir une réfugiée ukrainienne, au début du conflit entre la Russie et l’Ukraine. Mais rapidement, Tony a décidé de quitter sa femme et ses enfants pour aller s’installer avec Sofia Karkadym, la réfugiée qu’ils avaient accueillie. Ce revirement de situation a eu lieu une dizaine de jours seulement après l’arrivée de Sofia dans le foyer.

Aujourd’hui, le couple n’est déjà plus ensemble et leur histoire s’est d’ailleurs finie dramatiquement. Le Daily Mail rapporte que c’est Tony qui aurait décidé de mettre fin à la relation, entre autres à cause des problèmes de dépendance à l’alcool de la jeune femme. Selon Tony Garnett, Sofia Karkadym était souvent sujette à des accès de colère. Plusieurs disputes auraient éclaté dont une fois où Sofia Karkadym s’est emparée d’un couteau et a lardé de coups les murs de l’appartement de Tony Garnett.

Il déclare au Daily Mail  : « Cela m’a vraiment fait peur et je n’avais pas d’autre choix que d’appeler la police (…) Cela ne me réjouit pas du tout. Mais j’étais inquiet pour ma sécurité. J’ai commis une erreur en entrant dans une relation avec Sofia ».

Cependant, si Tony Garnett avait l’espoir de retourner chez son ex-femme, c’est raté. Cette dernière a assuré au Sun qu’elle ne le reprendrait pour « rien au monde ». Du côté de Sofia Karkadym, elle se dit très déçue de cette rupture et ajoute de l’huile sur le feu en assurant que l’ex-femme de Tony avait empêché son époux de voir les enfants.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une