Accueil Argent

Indexation des loyers: il y a du neuf

Comme la Flandre, la Wallonie et Bruxelles régulent la hausse des loyers en fonction des performances énergétiques.

Article réservé aux abonnés
Rédacteur en chef Temps de lecture: 3 min

La hausse des coûts de l’énergie concerne tous les ménages, mais ceux qui louent leur logement n’ont que peu de possibilités d’intervenir sur l’isolation des lieux. Imitant une décision flamande, les Régions wallonne et bruxelloise interviennent, en imposant que l’indexation des loyers soit conditionnée à la bonne performance énergétique des bâtiments. En résumé, les loyers des appartements ou des maisons qui ne sont pas ou très peu isolés ne pourront pas être indexés durant au moins un an, en tout cas pas complètement.

Comment cela va-t-il fonctionner ? Tout repose sur le certificat PEB du logement (PEB = Performance Énergétique des Bâtiments), obligatoirement fourni par le propriétaire (depuis 2011) lors de la location d’un bien. Le PEB mentionne une lettre : de A à G, selon que le bâtiment est bien ou mal isolé. En pratique, durant une année au moins, les deux gouvernements vont empêcher l’indexation des loyers des biens résidentiels mis en location ayant un mauvais certificat PEB (F ou G).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Argent

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs