Accueil Édito

Un drame de la solitude

L’édito de Pierre De Vuyst.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 2 min

Triste destin que celui de ces stars jadis adulées, qui ont fait rêver des millions de personnes, qui ont tenu les plus belles femmes du monde dans leurs bras, mais qui, sur le retour, ou à l’automne de leur vie, se retrouvent finalement assez seules, pas vraiment abandonnées par leurs enfants, mais, enfin, ceux-ci ont leur vie, leurs propres enfants, leurs propres soucis… Et voilà nos stars bien seules dans leur grande maison vide. Vulnérables, elles deviennent alors des cibles de choix pour des êtres sans scrupule bien décidés à se faire de l’argent sur leur dos. Mais des personnes qui peuvent aussi leur apporter une présence, un réconfort ou un reliquat de leur splendeur passée. S’il est sans doute trop tôt pour se prononcer sur l’affaire Delon, elle nous évoque celle de son éternel rival et ami, Jean-Paul Belmondo.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Édito

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs