Accueil Jeux

Test du jeu vidéo «Immortals of Aveum»

Un énorme fiasco pour l’un des jeux les plus attendus de l’année. Si les graphismes à couper le souffle et le style de jeu unique avaient attiré beaucoup de gamers, pad en main, « Immortals of Aveum » convainc beaucoup moins.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Première production du studio Ascendant, qui a été fondé par des vétérans de l’industrie et est censé devenir l’un des studios phares d’Electronic Arts, « Immortals of Aveum » avait suscité un certain engouement lors de son annonce. Le jeu avait été présenté par Electronic Arts comme « un Call of Duty prenant place dans un monde médiéval-fantastique ». Pas d’épées ni de haches toutefois, mais des sorts. Vous incarnez un Immortel, mage d’élite chargé de protéger le Royaume de Lucium contre les agressions de Rasham, le royaume rival.

Les cinématiques sont soignées, mais l’histoire est peu intéressante à suivre. Si Ascendant a beaucoup travaillé sur le world building avec quantité de cinématiques, dialogues et un lore assez vaste, on a malheureusement beaucoup de mal à s’intéresser au scénario, très fade du début à la fin, ou aux personnalités des protagonistes, peu intéressantes. Pire, il est souvent difficile de garder son sérieux face à des choix artistiques douteux et des dialogues atrocement creux.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Jeux

Test du jeu vidéo: Children of the Sun

Uniquement disponible sur PC, Children of the Sun est édité par Devolver Digital et développé par une seule personne, René Rother. Un jeu véritablement unique.

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs