Accueil Jacques Pradel raconte

Les 50 milliards de Bernard Madoff

L’affaire est sans aucun doute la plus grande escroquerie de l’Histoire. À la base, un bandit qui a ruiné des investisseurs, parmi lesquels des membres de sa propre famille.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 7 min

C’était une des plus belles réussites de la place boursière de New York, dont les Américains raffolent. L’irrésistible ascension d’un petit Juif du Bronx né en 1938, maître-nageur et mauvais élève, qui, muni de 5.000 dollars d’économies, parvient à se hisser à la tête d’une fortune colossale. Sa vie, Bernard Madoff l’a dépensée dans le luxe. Il a possédé plusieurs villas prestigieuses aux États-Unis comme en France, piloté d’incroyables yachts, sa grande passion. Puis tout s’est effondré ! Le self-made-man était en réalité un escroc à la petite semaine. Le digne père de famille, membre des clubs les plus prestigieux du monde, a ruiné des milliers d’investisseurs, mais aussi des organisations caritatives, des proches, et jusqu’à sa famille. Voici le récit du plus grand scandale financier de tous les temps.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Jacques Pradel raconte

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs