Accueil Soirmag Histoire

La guerre de la Vache de 1275 à 1280 (10)

Le Roi de France en personne a dû mettre fin au massacre !

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Le Moyen Âge fut, et de loin, la période la plus sombre et la plus instable de l’Histoire. Et ce qui n’était pas encore à proprement parler notre pays n’y a pas échappé. Nous avons évoqué dans les chapitres précédents la rivalité persistante entre le Duché de Brabant et la Principauté de Liège pour le contrôle des territoires situés à l’ouest de la Meuse. À la fin du XIIIe siècle, c’est dans l’actuel Condroz qu’a eu lieu non pas la plus sanglante des batailles de l’époque, mais bien une vraie guerre qui a duré près de cinq ans, entre villages. Et tout ça à cause du vol… d’une vache ! Tout démarre à Ciney, où est donc volée une vache à un certain Rigaud de Corbion par un maraud originaire de Jallet, bourgade de l’actuelle commune d’Ohey, dans l’arrondissement de Namur. On est en 1275. Et ce n’est pas de chance pour le voleur, car le bovidé concerné est identifié lors de la foire d’Andenne où se déroule un tournoi organisé par Gui de Dampierre, à la fois marquis de Namur et comte de Flandre.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs