Accueil Air de familles

À raconter aux enfants: le Pantanal, joyau naturel en péril

Le Pantanal vient du mot « pântano », qui signifie « marais » en portugais.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Depuis plusieurs jours, le Brésil suffoque. Alors que le printemps ne fait que débuter de l’autre côté du globe, c’est une chaleur étouffante qui s’abat sur le pays. Si le mercure a largement dépassé la barre des 40 degrés, la température ressentie par l’Homme a, quant à elle, frôlé les 60 degrés à Rio de Janeiro. Cela paraît impossible ? Et pourtant… Ce triste record a de graves conséquences, non seulement sur la santé des Brésiliens, mais aussi sur la nature. C’est notamment le cas de la région du Pantanal, en proie à d’innombrables incendies depuis le début du mois de novembre. Le parc national du Pantanal est la plus grande région humide du monde. À cheval sur le Brésil, le Paraguay et la Bolivie, elle s’étend sur un territoire équivalent à ceux de la Belgique, de la Suisse, du Portugal et des Pays-Bas réunis ! Constituée de lagons, de fleuves, de lacs et de marécages, cette immense plaine tire son nom du mot « pântano », qui signifie « marais » en portugais. Sa particularité ?

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Air de familles

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs