Accueil Actu Soirmag

Une journaliste de TF1 placée sous protection policière

Ruth Elkrief a été qualifiée de « fanatique » par Jean-Luc Mélenchon.

Temps de lecture: 2 min

Ce dimanche, Jean-Luc Mélenchon a écrit un message sur X visant une journaliste de TF1 : « Ruth Elkrief. Manipulatrice. Si on n’injurie pas les musulmans, cette fanatique s’indigne. »

Ce lundi, le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé sur BFMTV que la journaliste de LCI a été placée sous protection policière en raison des « menaces » et du « déchaînement de haine ».

Soutien de TF1

Le groupe TF1 a soutenu « fermement » dimanche sa journaliste Ruth Elkrief, victime selon lui d’«  invectives odieuses et insinuations déplacées  », après les propos polémiques du leader de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

En réaction à des échanges tendus ce dimanche 3 décembre sur LCI entre Ruth Elkrief et le coordinateur de LFI Manuel Bompard, notamment sur la situation au Proche-Orient, Jean-Luc Mélenchon s’en est pris nommément à la journaliste sur le réseau social X (ex-Twitter) : «  Ruth Elkrief. Manipulatrice. Si on n’injurie pas les musulmans, cette fanatique s’indigne  », a-t-il écrit.

Et de poursuivre : «  Quelle honte ! Bravo Manuel Bompard pour la réplique. Elkrief réduit toute la vie politique à son mépris des musulmans.  »

«  Le groupe TF1 soutient fermement Ruth Elkrief et déplore vivement les invectives odieuses et insinuations déplacées dont elle est l’objet  », a écrit sur le même réseau le groupe audiovisuel, maison-mère de la chaîne d’information LCI.

À lire aussi : France : une star de TF1 au cœur d’une polémique

«  Le groupe TF1 a tort de soutenir le journalisme d’accusations et d’invectives obsessionnelles contre un absent du plateau qui ne peut répondre  », a alors répondu Jean-Luc Mélenchon, pour qui «  ce genre de méthodes discrédite ses auteurs  ».

Plusieurs acteurs politiques français se sont exprimés depuis. Du côté du gouvernement d’Emmanuel Macron, le ministre des Transports Clément Beaune qualifie la déclaration de Jean-Claude Mélenchon de « message répugnant » et point du doigt le parti du politicien.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une