Accueil Auto - moto

Essai de la Honda 500 my2024: un moteur, deux styles

Qui a dit qu’il fallait plus de 100 ch pour s’enthousiasmer au guidon d’une moto ? Certainement pas Honda ! Le constructeur nippon redessine sa gamme de motos accessibles aux titulaires du permis A2 avec les NX500 et CB500 Hornet.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Ne dites plus CB500X, mais bien NX500 ! Il y a comme un parfum de nostalgie chez Honda. Qui se souvient des premiers trails de moyenne cylindrée appelés NX650 Dominator à la fin des années 90 ? Nouveau nom pour nouveau look qui, cette fois, ne dérive d’aucune autre base esthétique de la marque nippone. De la personnalité, pour le plus grand bonheur des motards ! Nouveau design également pour les jantes en aluminium, plus légères que celles de la CB500X. Et pour peu qu’on coche les crash-bars dans la liste des options, elle prendrait presque des allures d’Africa Twin. Mais la balade se veut plus modeste avec son bicylindre de 471 cm³ développant 35 kW et 43 Nm de couple. L’alimentation et l’injection ont été revues pour disposer d’un moteur plus rond dès les basses rotations. Et avec 196 kg affichés sur la balance, le plaisir se fera en toute légèreté.

 Petit frelon asiatique

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Auto - moto

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs