Accueil Culture Livres

Bruno Solo chez Cléopâtre

Dans « Le voyageur d’Histoire », le comédien français emprunte les couloirs du temps à la rencontre d’illustres figures historiques. Dialogues savoureusement drôles mais érudits à la clé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 6 min

Il a décroché un joli succès de librairie avec son précédent ouvrage. Dans « Les visiteurs d’Histoire », Bruno Solo, comédien, réalisateur et producteur français (« La vérité si je mens », « Caméra Café », etc.), féru d’Histoire, avait convié chez lui à sa table des grandes figures de l’histoire de France pour un dîner imaginaire plein de sel. Ce n’est pas tous les jours qu’on peut s’entretenir avec Clovis, Aliénor d’Aquitaine et le chevalier d’Éon, sans oublier Georges Mandel, le chef de cabinet de Georges Clemenceau, journaliste et résistant qui, tôt, perçut les dangers du régime nazi. Bruno Solo remet le couvert, mais pas chez lui cette fois.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs