Accueil Soirmag Royal

Plus de 600 policiers déployés pour une visite de 7 minutes du roi Philippe et de la reine Mathilde sur un marché de Noël

Les forces de l’ordre allemandes ont déployé les grands moyens pour une visite éclaire de nos souverains.

Temps de lecture: 2 min

Lors de leur visite de trois jours en Allemagne, le roi Philippe et la reine Mathilde se sont rendus sur le marché de Noël de Dresde. La police allemande a renforcé la sécurité. L’expert en royauté de Het Laatste Nieuws explique : « Dans les coulisses, cette sortie de sept minutes seulement a suscité une grande nervosité au sein des services de sécurité. » Le couple royal belge était accompagné du président fédéral allemand, Frank-Walter Steinmeier et de son épouse, Elke.

Si le marché est resté ouvert au public, une allée a été bouclée par la police. Seules les personnes invitées ont pu s’y rendre ainsi que des agents en civil. Des tireurs d’élite se trouvaient sur les toits de trois bâtiments aux abords du marché de Noël. Les mesures de sécurité ont en effet été renforcées en raison de la menace terroriste qui s’est amplifiée. Au total, 600 policiers étaient présents et un hélicoptère a été réquisitionné.

Trois suspects ont été arrêtés en Allemagne parce qu’ils préparaient des attentats sur les marchés de Noël de Hanovre et de Leverkusen. Ylva Johansson, la commissaire européenne aux Affaires intérieures, a déclaré mercredi que les pays européens étaient « exposés à un risque très élevé d’attentats terroristes » pendant les fêtes en raison du conflit à Gaza.

À lire aussi : Les photos du roi Philippe et de la reine Mathilde en visite en Allemagne

Selon les sources de Het Laatste Nieuws, cette visite royale sur le marché de Noël était « délicate ». C’est le président fédéral qui a proposé cette activité. La sécurité s’est renforcée notamment en raison de leur présence, et non celle du Roi et de la Reine. En effet, le président Steinmeier est la cible de menaces importantes.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Royal

Voir plus d'articles

À la Une