Accueil Soirmag Histoire

La Belgique de l’entre-deux-guerres: les années 1920-1930 (14)

À la fin de 1918, éblouie de sa liberté retrouvée, la Belgique euphorique travaillait sans relâche à une nouvelle prospérité. Focus sur une période clé et mal connue de notre histoire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 6 min

En 1920 se tint la première Foire Commerciale Internationale de Bruxelles, dont, sur les affiches, le sonneur agitait sa cloche au-dessus du paysage coloré de la Grand-Place. La Foire avait lieu au Parc royal. Le dimanche de l’inauguration, il pleuvait et les trams étaient en grève. Mais les curieux que n’avaient pas encore été rassasiés depuis bientôt deux ans par les défilés patriotiques, les joyeuses entrées du roi Albert et les visites de Foch ou de Poincaré ne voulaient pas rater ça.

Quelques camions de l’« Union civique », groupement de fortune constitué d’étudiants de l’ULB et de « bourgeois anti-grévistes », assurèrent tant bien que mal la navette. Serrés l’un contre l’autre dans la caisse brinquebalante de véhicules poussifs dont les pneus pleins répercutaient soigneusement le choc de tous les pavés sans exception, les visiteurs gagnèrent l’endroit de la fête pour s’y trouver finalement, plutôt déçus.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs