Accueil Soirmag Histoire

Les grandes batailles de la Belgique (17): la bataille de Mons-en-Pévèle (1304)

L’épilogue royal de la guerre de Flandre…

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Massacrés lors des Matines brugeoises et de la bataille des Éperons d’or en 1302, puis – une dernière fois – humiliés lors du siège d’Arques, les troupes de Philippe le Bel ont pris celles du comte de Flandre à revers lors de la bataille côtière de Zierikzee ayant complètement détruit la flotte rebelle, au soir du 11 août 1304. Une défaite qui a surpris toute une région en pleine euphorie indépendantiste face à un suzerain qui tient enfin sa revanche. Au même moment, le roi de France se trouve déjà en Flandre. Il avait quitté Arras dès le 29 juillet pour rejoindre les remparts de Tournai en passant par l’est, afin d’éviter un nouvel affrontement trop pressant comme cela avait été le cas précédemment, avec pour objectif la prise de Lille lui ayant déjà résisté à deux reprises. À proximité d’Orchies, les belligérants vont se croiser au pied de la colline de Mons-en-Pévèle, petit village situé dans le département du Nord, près de l’actuelle frontière franco-belge.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Histoire

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs