Accueil À table

La pomme soufflée: un terre-air réussi

L’histoire à table de la semaine.

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 3 min

Exquises et délicates, aériennes comme des baudruches, les pommes soufflées insufflent un air de fête à nos assiettes. Mais qui donc a eu l’idée bizarre de transformer des tubercules terreux en petites merveilles de la cuisine gastronomique ? Impossible de vous détailler ici les différentes versions de l’histoire qui, à partir de 1908, tournent cependant toutes autour du même événement : l’inauguration, en France, d’une nouvelle ligne de chemin de fer et le retard du premier train. Sauf que, pour les uns, il s’agit de la ligne Paris-Versailles, pour les autres de Paris-Saint-Germain-en-Laye ou encore de Lyon-Saint-Étienne. Une chose est sûre : il y avait (déjà) du retard sur l’horaire. Mais à l’époque, on n’en faisait pas tout un plat… enfin, si. Car ce serait bien le non-respect de la ponctualité du train qui pourrait être à l’origine de la recette des pommes soufflées.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en À table

Voir plus d'articles

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs