Accueil Actu Stars

L’artiste Raye remporte six récompenses aux Brit Awards, un record

La chanteuse et compositrice Raye a remporté samedi à Londres six récompenses, dont celles d’artiste et d’album de l’année.

Temps de lecture: 3 min

La chanteuse et compositrice Raye a remporté samedi à Londres six récompenses, dont celles d’artiste et d’album de l’année, aux Brit Awards, l’équivalent des Victoires de la musique au Royaume-Uni, un record.

«Vous ne pouvez pas imaginer ce que cela représente pour moi», a-t-elle dit, émue aux larmes, en recevant sa récompense pour l’album de l’année, sa grand-mère à ses côtés.

Quasi-inconnue il y a quelques mois, la chanteuse de 26 ans a terminé la soirée avec six trophées: chanson de l’année pour «Escapism», meilleure nouvelle artiste, autrice-compositrice de l’année, artiste et album de l’année avec son disque «My 21st Century Blues». Elle a aussi dominé la catégorie R&B.

«L’artiste que j’étais il y a trois ans ne croirait pas ce qu’elle voit aujourd’hui», a dit la chanteuse dont la musique se situe à la croisée du R&B et du jazz.

Jamais personne n’avait remporté autant de récompenses aux Brit Awards en une seule soirée. Blur en 1995, Adele en 2016 et Harry Styles en 2023 en avaient reçu quatre.

Cette autrice, compositrice et interprète née à Londres a longtemps collaboré avec des artistes comme David Guetta ou écrit pour Beyoncé, sans que son label de l’époque, Polydor, ne la laisse selon elle sortir son propre album. Elle a dénoncé la situation sur les réseaux sociaux en 2021, conduisant à la rupture de son contrat, et a recommencé à zéro comme indépendante.

Son premier disque studio «My 21st Century Blues» est sorti en mars 2023.

À lire aussi  : «Brit Awards»: Raye nommée sept fois bat un record

Comme beaucoup d’artistes ces dernières années, elle a bâti sa notoriété en partie grâce aux succès de ses tubes sur TikTok, comme «Flip A Switch» et surtout «Escapism».

Accumulant les trophées, Raye a laissé peu de place aux autres artistes.

Une présence féminine affirmée

Mais la soirée a été marquée par des performances sur scène de Dua Lipa et de la star australienne Kylie Minogue, qui après plus de 35 ans de carrière a encore fait danser cette année avec son tube «Padam Padam». Elle a reçu le prix «icône mondiale».

Dua Lipa a quant à elle remporté un trophée dans la catégorie Pop, alors que l’Américaine Sza a été couronnée artiste internationale de l’année et que Miley Cyrus a reçu un prix pour la chanson «Flowers».

Jungle a été sacré groupe de l’année. Le trio féminin Boygenius a lui été sacré groupe international de l’année, avec sa musique indie rock.

Dans la catégorie Artiste de l’année, concourrait six femmes et quatre hommes. L’an dernier, cette catégorie n’avait vu concourir que des hommes, ce qui avait provoqué un tollé.

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une