Accueil Actu Télé

À la télé ce soir: «Un crime parfait?» ou «The Voice Belgique»

Votre sélection pour ce mardi 5 mars, à ne pas manquer !

Temps de lecture: 3 min

« Un crime parfait », à 20h25 sur RTL tvi

Le 11 août 1987, une couverture traîne sur le bas-côté de l’autoroute A10, en France. En s’approchant, deux personnes découvrent avec horreur le corps d’un enfant. Qui est cette petite fille d’environ 4 ans qui semble avoir vécu un véritable calvaire ? Les policiers n’ont qu’un portrait pour l’identifier. Rien de plus.

« The Voice Belgique », à 20h15 sur La Une

Les Duels, qui pourraient bien être un moment décisif, mettent en scène les 56 talents (14 par coach) qui se mesureront les uns aux autres au cours de trois émissions épiques. Lors de ces Duels, chaque duo sera soumis à l’appréciation des coachs, qui devront faire des choix difficiles pour déterminer le talent qui continuera l’aventure. Pour cette étape cruciale, Christophe Willem, Mentissa, Hatik et BJ Scott sont épaulés chaque semaine par des co-coachs brillants qui prouvent, une fois encore, que la Belgique regorge de talents musicaux.

Les étoiles de Dominique Deprêtre

« Le petit baigneur », à 21h20 sur C9 – Quatre étoiles

de Robert Dhéry (1968)

Toute l’équipe des Branquignols au service d’un Louis de Funès au sommet de sa forme, ça donne une comédie speedée à l’image de son héros et du réalisateur qui a su garder sa personnalité avec des séquences uniques, comme la chaire de vérité qui s’effondre sur Jacques Legras, les latrines sur le canot à la dérive emportant Michel Galabru ou ce capot de la Jaguar Type E qui s’allonge. Notre plaisir aussi.

« L’agence tous risques », à 20h15 sur AB3 – Trois étoiles

de Joe Carrnahan (2010)

Cette adaptation de la vieille série télé des années 80 est un must, avec une séquence finale digne des meilleurs « James Bond », où on assiste dans les moindres détails à l’explosion d’un immense porte-conteneurs. Aussi un clin d’œil totalement irrévérencieux à la puissance démesurée des forces armées US et aux dérives de la politique étrangère du gouvernement américain.

« Des hommes », à 20h30 sur La Trois – Trois étoiles

de Lucas Belvaux (2020)

La guerre d’Algérie d’après le roman primé du Tourangeaux Laurent Mauvignier : un drame historico-familial s’articulant sur deux époques, dont la contemporaine est magistralement jouée par Gérard Depardieu, Jean-Pierre Darroussin et Catherine Frot.

« Les morfalous », à 23h05 sur C8 – Trois étoiles

de Henri Verneuil (1984)

Délibérément inspirée par « De l’or pour les braves » de l’Américain Brian G. Hutton, cette « comédie de guerre » fut l’antépénultième collaboration de Michel Audiard dans l’art de l’écriture pour le cinéma, et le dernier titre sorti de son vivant. En pleine gloire, « Bébel » en fait cinq tonnes et Marie Laforêt apparaît pour la dernière fois dans un rôle réellement mémorable.

« Gang de requins », à 14h sur La Trois – Deux étoiles

de Vicky Jenson, Bibo Bergeron et Rob Letterman (2004)

Les références aux « Dents de la mer », au « Parrain » et à d’autres classiques affluent dans ce produit Dreamworks sorti un an après l’admirable « Monde de Nemo » qui avait mis la barre tellement haut que la comparaison est assez cruelle, mais pas impitoyable. Car on s’amuse bien avec les voix de Patrick Timsit, Jean Benguigui, Dany Boon, Virginie Ledoyen et Ludivine Sagnier.

Notre sélection vidéo

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une