Accueil Actu Télé

L’émouvant message du mari d’Agnès Lassalle, professeure poignardée, à Eddy De Pretto (vidéo)

Stéphane Voirin a perdu sa femme, professeur d’espagnol en France, qui a été poignardée par l’un de ses élèves. Le veuf avait marqué les esprits en dansant lors des funérailles de son épouse.

Vidéo - Temps de lecture: 2 min

Le 22 février 2023, Agnès Lassalle a été tuée par l’un de ses élèves en plein cours. La professeur d’espagnol a reçu des coups de couteau au thorax assénés par un adolescent de 16 ans. Elle avait 53 ans.

Lors de ses funérailles à Saint-Jean-de-Luz, son mari, Stéphane Voirin, avait marqué les esprits en dansant devant son cercueil. Le couple prenait des cours de danse. Les personnes présentes s’étaient alors jointes à lui.

Samedi 20 avril sur France 5, Eddy de Pretto était l’invité de « C l’hebdo ». En promotion pour son nouvel album, le chanteur a reçu un message particulier de Stéphane Voirin qui l’a remercié pour ses chansons.

« J’ai écouté plusieurs de vos interviews depuis un an, depuis que vous avez présenté cet album et que vous l’avez sorti », commence-t-il, lui qui ne s’exprime que rarement dans les médias. Il poursuit : « J’ai trouvé vos propos très intéressants, je m’y suis pas mal retrouvé. Vos paroles, vos mots, notamment sur le sentiment amoureux sont justes et pertinents. La vie est trop courte. Elle ne nous promet que des larmes et il nous appartient de nous battre pour ne pas y retirer joie et bonheur, et pour cela l’amour en est une pierre angulaire et vous l’avez bien compris. »

À lire aussi : Professeure française tuée : elle reçoit la Légion d’honneur à titre posthume

Il ajoute encore, alors que le plateau est plongé dans le silence : « Vous chantez l’amour et vous le chantez si bien. Cette danse pour moi, c’était tout naturel. C’était la manière adéquate, acceptable que me dictait mon cœur pour répondre à cette situation (…) après la mort, oui on continue de danser. » En citant les paroles de « Love ‘n tendresse » d’Eddy De Pretto, il ajoute : « Un peu de love, de tendresse, c’est finalement ce qu’il nous reste. Que de l’amour et de beaux gestes pour essuyer le temps qui blesse. » Et de conclure : « L’amour est guérisseur, et vous le savez bien. Vous êtes une belle personne Eddy, vous êtes un grand artiste. Merci. »

Retrouvez plus d’actualités sur www.soirmag.be et sur Facebook.

Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une