Les solutions pour renouer avec le bien-être et le sommeil

belgaimage-170106591-full
Isopix
Belgaimage
En Bavière, comme en Autriche, le port du masque de type FFP2 est désormais obligatoire dans les transports en commun et les magasins. En vente libre chez nous, c’est la protection la plus efficace, mais la plus chère aussi.
Belgaimage
Pour le médecin microbiologiste Emmanuel André, de la KULeuven, «une augmentation exponentielle des contaminations, une troisième vague» est possible. Il ajoute: «Nous n’avons que quelques semaines devant nous pour vacciner toutes les personnes fragiles, les plus à risque d’être hospitalisées.» Il faut absolument accélérer la vaccination, dit-il: «On est capable de faire voter des millions de gens le même jour, on doit aussi être capable de vacciner des millions de Belges en quelques jours. S’il le faut, arrêtons le pays le temps nécessaire.»
La vaccination est en cours dans les maisons de retraite, ici à la résidence Prince Royal à Ixelles. Elle se poursuivra dans les hôpitaux.
Belgaimage
BelgaImage
Pour ou contre, peu importe, chacun trouvera son chemin sur la route du thé.
Isopix
Belgaimage
Belgaimage
Belgaimage
PHOTONEWS_10057541-026
Belgaimage
L’OMS recommande de vacciner en tout premier lieu le personnel de santé de première ligne et les personnes âgées les plus à risques. La Belgique a déjà réservé 20 millions de doses auprès de quatre laboratoires sous contrat avec l’Union européenne. Deux autres fournisseurs devraient s’ajouter à la liste.
Le cannabis divise le monde scientifique. Solution d’avenir ou miroir aux alouettes?
Belgaimage
Belgaimage
Désinfection de la salle de presse de la Maison-Blanche à Washington. Le virus peut survivre plusieurs jours sur des objets.
Ce serait une première mondiale dans l’histoire de la recherche médicale si le corps scientifique parvenait à sortir ce vaccin l’an prochain.
BelgaImage
Belgaimage
Stéphanie Lecocq EPA