Ricard
«
Après le spectacle, les enfants partagent volontiers leur situation
» affirme Laurane Pardoen.
d-20170120-GDEY46 2019-11-27 11:01:29
FRANCE-STRIKE-POLITICS
Les erreurs relevées dans cette simulation se multiplient
: bracelet avec un mauvais nom de patient, médicaments personnels laissés sur la table de nuit alors qu’ils devraient être confisqués, potence inaccessible et pourtant indispensable pour que le malade puisse se relever dans son lit.
FRANCE-WEATHER-FLOOD
FRANCE-WEATHER-FLOOD
«
Le premier soir, j’aurais eu besoin d’être accueillie dans une salle. J’aurais eu besoin d’un café. J’aurais voulu de la douceur, qu’on vienne me voir. Mais très vite, il n’y avait plus personne
», a déploré la maman d’une victime de l’attentat de la gare Saint-Charles à Marseille.
FERMETURE-Mystere-JeanIposthume
«
La répression actuelle consiste à tenter de faire peur, alors que c’est le régime qui vit dans la peur», selon Lahouari Addi.
GÉNÉRIQUE-FIN
Pour Florence Bergeaud-Blackler, «
Avant l’invention du marché des produits islamiques, tout ce qui n’était pas interdit (haram) était permis (halal). Cela s’est inversé, à présent ce qui n’est pas « halal » est interdit.
»
fahim.20191001041127 (1)
Olivier Neirynck, directeur technique de la Fédération des négociants en combustibles et carburants.
Au centre du groupe, le maître de ballet Kakhaber Mchedlidze, ancien du Ballet national. «
C’est par lui qu’est passée la fluidité des genres de la chorégraphie, explique le trio. Comme maître de ballet, il connaissait tout de la gestuelle de chacun, des filles comme des garçons.
»
Jean-Paul Belmonde aux côtés de son ami.
Photo d’illustration
Jean-Luc Mélenchon, mardi à l’Assemblée nationale
: «
Vous pouvez me mettre en prison, me rendre inéligible, je n’ai pas peur
», claironne-t-il.
FILES-FRANCE-POLAND-GERMANY-HISTORY-WWII-HOLOCAUST-OBIT
Isopix