S'identifier S'abonner SociétéRoyalVie quotidienneHistoireTéléHumeurGuides La Une Le magazine Programmes télé Se connecterMon compteNewsletters La Une Le magazine ServicesProgrammes télé Météo La boutique du Soirmag Les voyages du Soirmag Annonces immobilières Société Royal Vie quotidienneLa Une Vie quotidienne Argent Santé Sexo Carte verte Air de familles À table Histoire Télé HumeurLa Une Humeur Édito Signé du Bus Jacques Pradel raconte Stars GuidesLa Une Guides Cinéma Musique Livres Jeux Auto - moto Tekno Vidéo buzz Voyages Sorties En images Se déconnecter
Votre compte
Gérer mon compteJe m'abonneGérer mes invitésNewslettersNous contacterDéconnexion

Résumé

En seulement dix films, Maurice Pialat s'est hissé dans la douleur au sommet du cinéma, drainant dans sa légende une exigence folle de vérité autant que des fureurs mémorables pour y parvenir. Avec "L'Enfance nue", son premier long métrage à 43 ans, le cinéaste imprime d'emblée sa marque, cet "art de rendre les choses authentiques", selon Chabrol. Mais au fil d'une inclassable filmographie en forme d'autobiographie, d'une rupture à sa paternité émerveillée, en passant par l'agonie de sa mère, le cinéaste ne se départit pas du sentiment d'être incompris, malgré une reconnaissance internationale.

Infos

Titre original
Sous le soleil de Pialat
Durée
55 min
Réalisateur
William Karel
Retour en haut du site Société Royal Vie quotidienne Argent Santé Sexo Carte verte Air de familles À table Histoire Télé Humeur Édito Signé du Bus Jacques Pradel raconte Stars Guides Cinéma Musique Livres Jeux Auto - moto Tekno Vidéo buzz Voyages Sorties En images Météo Programmes télé La boutique du Soirmag Les voyages du Soirmag Nous contacter Petites annonces Annonces immobilières Faire-part et cartes de vœux Photobook Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization VLANSHOP