Résumé

Dans le Paris d'après-guerre, les clubs de jazz deviennent le repère d'une jeunesse éprise de liberté. Mais lle mal-être des jeunes s'incarne pour la première fois au cinéma dans "La fureur de vivre" avec James Dean. Au milieu des années 1960, la vague Britpop, des Who aux Rolling Stones, exorcise les frustrations de la jeunesse. En France, le cinéma indépendant, porté par Truffaut, réinvente les rôles pour jeunes femmes tandis qu'aux Pays-Bas le collectif des Provos se passionne pour l'écologie. Du mouvement hippie à l'émergence d'une fierté noire en passant par la montée d'un cinéma révolutionnaire anticapitaliste, la contre-culture accompagne la rébellion mondiale sur fond de guerre du Viêtnam. Dans la décennie 1970, la crise économique sape les espérances. À l'orée des années 1980, les punks explosent en criant : "No future!".

Infos

Titre original
Histoire bruyante de la jeunesse (1949-2020)
Durée
50 min
Réalisateur
Aurélien Guégan